Don’t _miss

Wire Festival

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam blandit hendrerit faucibus turpis dui.

<We_can_help/>

What are you looking for?

RENCONTRES_CULTURE_2021_SITE_1920x1080

MalmenĂ©e depuis la crise sanitaire, mise au ban des secteurs non essentiels, la culture et tout l’écosystĂšme qui la forge sont pourtant un puissant levier de croissance Ă©conomique. Mieux encore, un maillon fondamental de la relance.
Les chiffres parlent d’eux-mĂȘmes ! En 2018, selon les donnĂ©es avancĂ©es par France CrĂ©ative, les industries culturelles et crĂ©atives pesaient 91,4 milliards d’euros de revenus totaux. Sa valeur ajoutĂ©e (47,5 milliards d’euros) Ă©quivalait Ă  2,3% du PIB. « Un poids comparable Ă  celui de l’industrie agroalimentaire et 1,9 fois plus important que celui de l’industrie automobile. » Et ces donnĂ©es ne tiennent pas compte des retombĂ©es en matiĂšre de tourisme. En termes d’emplois, dont une majeure partie est non-dĂ©localisable, ce sont prĂšs de 640 000 personnes qui en retiraient leur revenu principal.

Alors, oui, en dehors du fait que l’art et la crĂ©ativitĂ© sont une nĂ©cessitĂ© pour l’humanitĂ© et le vivre ensemble, de toute Ă©vidence, c’est aussi une nĂ©cessitĂ© pour notre Ă©conomie.

C’est ce que nous allons dĂ©montrer tout au long des Rencontres de la Culture. Au cƓur d’un territoire oĂč l’Ɠuvre patrimoniale, musĂ©ale et artistique se fait l’écho d’un festival aux sonoritĂ©s internationales : le Festival Pablo Casals de Prades qui rĂ©unira les plus grands noms de la musique classique dont Renaud Capuçon, Bertrand Chamayou, Smoking JosĂ©phine, Gauthier Capuçon, VĂ©ronique Gens
 sous la houlette du chef d’orchestre Pierre Bleuse.
Des Rencontres qui s’engagent Ă  porter haut et fort la culture comme une nĂ©cessitĂ© majeure Ă  la relance. La culture comme une Ă©vidence.

Valérie Abrial, Directrice de T La Revue de La Tribune

Jean-Christophe TORTORA – PrĂ©sident de La Tribune
ValĂ©rie ABRIAL – Directrice de T La Revue de La Tribune
PIerre BLEUSE – Directeur artistique du Festival Pablo Casals

Du New Deal de Roosevelt aux capitales europĂ©ennes de la culture, en passant par la dĂ©mocratisation culturelle façon Malraux, la culture a souvent fait partie des plans stratĂ©giques des Ă©tats. La crise sanitaire a pourtant malmenĂ© cette politique. Or le secteur culturel est plus que jamais un outil essentiel pour la relance Ă©conomique. Aujourd’hui, de nouveaux plans et enjeux se dessinent. Quelles sont les perspectives rĂ©elles ?

‱ Françoise BENHAMOU – Économiste de la culture et prĂ©sidente du Cercle des Ă©conomistes
‱ Pierre BLEUSE – Chef d’orchestre et directeur artistique du Festival Pablo Casals

‱ Caroline GUILLAUMIN – Directrice des Ressources Humaines et de la Communication du groupe SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale

 

Pourquoi les entreprises s’engagent dans la culture ? RSE ? Loi Pacte ? ADN de la structure ? Pourquoi et dans quel but crĂ©ent-elles leur propre fondation ? Pour rĂ©pondre Ă  un engagement sociĂ©tal et tisser des liens entre toutes les sphĂšres de la sociĂ©tĂ© ; pour renforcer la crĂ©ation et la diffusion culturelle ; pour accĂ©lĂ©rer la dĂ©mocratisation culturelle et offrir la culture au plus grand nombre
 Les raisons sont multiples et de tout temps, la crĂ©ation artistique a su compter sur de grands mĂ©cĂšnes.

‱ Lionel ESPARZA  – Producteur sur France Musique (Relax ! du lundi au vendredi, 15h/17h), et auteur de « Le gĂ©nie des Modernes – La musique au dĂ©fi du XXIĂš siĂšcle)
‱ Michel JANNEAU – SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la Fondation Louis Roederer
‱ ZĂ©lia HOUSSET – Responsable du programme de mĂ©cĂ©nat Musique chez Caisse des DĂ©pĂŽts et Consignations

Éliane JARYCKI – ConseillĂšre RĂ©gionale Occitanie / PyrĂ©nĂ©es-MĂ©diterranĂ©e

Monuments religieux, civils ou militaires, musĂ©es, galeries, jardins
 l’Occitanie, vĂ©ritable musĂ©e Ă  ciel ouvert, offre de nombreux monuments Ă  visiter (plus de 500 dans les PyrĂ©nĂ©es Orientales). Une manne pour l’économie ! Quand la culture est un levier de croissance touristique c’est l’écosystĂšme des territoires qui en bĂ©nĂ©ficie :  hĂŽtellerie, restauration, commerces, artisanat
 L’atout majeur du patrimoine culturel est double : il est tout Ă  la fois au service des publics et des infrastructures Ă©conomiques.

‱ ValĂ©rie BROUSSELLE – Directrice gĂ©nĂ©rale du nouveau musĂ©e Narbo Via

‱ Yves DELCOR – Maire de Prades

‱ Bruno MIKOL – Directeur rĂ©gional adjoint DRAC Occitanie

 

Programme susceptible d’ĂȘtre modifiĂ©

Les intervenants

Vice-Présidente de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Directeur régional adjoint DRAC Occitanie

ConseillÚre Régionale Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Economiste de la culture et présidente du Cercle des économistes

Président de La Tribune

Producteur sur France Musique (Relax ! du lundi au vendredi, 15h/17h), et auteur de « Le gĂ©nie des Modernes – La musique au dĂ©fi du XXIĂš siĂšcle)

Secrétaire général de la Fondation Louis Roederer

chef d’orchestre et directeur artistique du Festival Pablo Casals

Directrice de T La Revue de La Tribune

Directrice générale du nouveau musée Narbo Via

Directrice des Ressources Humaines et de la Communication du groupe Société Générale

Maire de Prades

Responsable du programme de mécénat Musique chez Caisse des DépÎts et Consignations

Un événement

En partenariat avec

Partenaire média

Avec le soutien de